Comment payer une maison de retraite avec un bien immobilier ?

Lorsque vous avez atteint un certain âge, il est préférable de choisir une maison de retraite pour vous reposer et vous épanouir pendant le reste de votre vie. Toutefois, ces institutions coûtent parfois plus cher que votre revenu et cela implique l’utilisation de votre maison pour y vivre. Cet article vous donne les informations nécessaires pour le faire.

Mettre sa maison en garantie contre une aide sociale

Une personne à la retraite qui voudrait vivre dans une maison de repos peut solliciter une aide sociale pour couvrir tous les coûts liés à son hébergement dans cette institution. Cette aide peut toujours être récupérée grâce à ses biens immobiliers qui sont mis sous forme de garantie avec une hypothèque légale. Selon certains articles qui régissent le code de l’action sociale et des familles, cette personne du troisième âge peut avoir accès à plusieurs dotations. Il peut s’agir :

  • d’une dotation personnalisée et autonome qui peut évoluer en fonction de la santé du bénéficiaire
  • d’une dotation concernant le logement social à la suite d’une demande auprès de la caisse d’allocations familiales
  • d’une allocation alimentaire de la part de ses enfants selon son état de santé et selon leurs revenus.

Une commission d’admission traite la demande et décide de la forme de l’aide sociale qui convient le mieux. Si le patient meurt au cours du versement de l’aide, ses biens immobiliers seront utilisés pour couvrir l’aide accordée. Dans ce cas, les enfants ne sont pas en mesure de payer l’aide sociale qui a servi à leur parent durant son séjour dans la maison de repos.

Louer ou vendre sa maison pour aller en maison de retraite

Pour vivre dans une institution conçue pour accueillir les personnes du troisième âge, vous pouvez décider de vendre ou de louer votre bien immobilier. L’argent de la vente ou de la location vous permettra de payer la différence entre vos revenus de retraite et les factures de la résidence. Il est possible de demander une aide sociale dans le cas où vous ne possédiez plus assez de revenus pour couvrir les frais à votre charge. Dans ce cas, le département qui paye tous vos frais devra récupérer toute l’aide apportée lorsque vous étiez dans le besoin.

  • Si vous êtes toujours en vie, il prendra cette somme sur vos dotations qui datent de 10 ans avant la demande d’aide ou après celle-ci.
  • Dans le cas où vous gagnez plus d’argent, vous n’aurez qu’à leur verser le montant dû pour vous acquitter de votre dette.
  • Si vous mourez, votre descendance se chargera de payer tous ces frais à partir de leur premier euro.

Par ailleurs, il est possible que vos proches qui sont dans l’obligation de vous apporter leur aide soient impliqués dans le payement de vos dus mensuellement selon leur rémunération. En effet, le montant de l’aide de vos obligés alimentaires n’est pas fixe, votre juge des affaires familiales est le seul qui soit capable de le fixer.

Voilà donc les différentes alternatives qui s’offrent à vous pour utiliser votre bien immobilier afin de payer une maison de retraite.