Calcul du loyer Pinel : comment il se fait ?

La loi Pinel est un dispositif fiscal qui consiste à réduire un pourcentage précis du prix du logement. Cette loi a été mise en place par la ministre du logement Sylvia Pinel, le 1er septembre 2014. Le but que vise la loi Pinel est d’attirer les investisseurs et les contribuables français pour investir dans l’immobilier neuf situant dans des zones précises. Ainsi les offres de location des logements neufs augmenteront, sachant que les demandes de location dans ces zones sont supérieures aux offres.

Pour bien bénéficier des avantages de ce dispositif fiscal et de réduire au maximum vos impôts, il faut choisir le montant du loyer maximum possible.

Comment avoir le meilleur montant du loyer ?

Vous devez savoir que pour choisir le montant du loyer il faut suivre les conseils suivants :

  • Consulter la liste des plafonds en vigueur désignés dans les zones A, B1, B2, A bis. Ce sont les communes agrées par l’ancienne et la nouvelle loi Pinel.
  • Sachez que les plafonds, ou limites, des prix du loyer appliqués aux investissements, réalisés jusqu’à la fin du mois de mai 2014, sont différents des plafonds désignés dans ces mêmes zones après cette date.
  • Si votre logement se situe en zone B2, vous devez aussi vérifier l’éligibilité de la commune choisie au dispositif fiscal Pinel. Vous pouvez vérifier l’éligibilité de cette commune en vous adressant à votre mairie ou de votre préfet de région.

Il faut savoir qu’il ne reste que quelque mois pour pouvoir investir en Pinel dans les communes de la Zone B2. Dorénavant, le dispositif Pinel sera possible uniquement pour les logements dont le permis de construction a été délivré bien avant le 31 décembre 2017 et un logement acquis avant le 31 décembre 2018.

Quels sont les plafonds mensuels du loyer ?

Pour que vos logements soient éligibles, ils doivent être mis en locations, et ce, en respectant les limites désignées des loyers. Voici les montants des loyers plafonnés pour les biens Pinel selon les zones :

  • Zone A bis : le montant du loyer est plafonné à 16,96 euros/m².
  • Zone A : le montant du loyer est limité à 12,59 euros/m².
  • Zone B2 : le montant du loyer est limité à 8,82 euros /m².
  • Zone B1 : le montant du loyer est limité à 10,15 euros /m².

Ces plafonds sont calculés à l’aide d’un coefficient multiplicateur, ce dernier dépend de la surface habitable du logement.

Ces montants peuvent être abaissés ou remontés dans certaines communes. Tout dépend des montants des préfets de chaque région.