Comment déclarer un robien recentré après 9 ans ?

Le Robien recentré est un dispositif de défiscalisation instauré en remplacement du système classique de Robien. L’objectif visé à travers cette mesure légale est de stimuler et surtout d'encourager les investissements dans l’immobilier. À ce titre, plusieurs règles régissent ce dispositif que vous découvrirez dans cet article. Nous vous y expliquerons notamment, les moyens de déclaration de votre revenu foncier de Robien recentré après l’expiration du délai légal de 9 ans.

Déclarez votre revenu au régime naturel

Le régime naturel désigne la traditionnelle méthode de déclaration de revenu dans le Robien recentré. En tant que telle, la déclaration se déroule dans la période réglementaire. Rappelons ici que le Robien recentré est valable pour 9 années.

Pour donc déclarer votre revenu après ce délai, vous pouvez soustraire vos dépenses et inscrire vos données sur la fiche 2044 (et non la 2044 spéciale). La conséquence de ce régime est que vous perdez tous les avantages liés au Robien recentré. Cela est dû à l’expiration du contrat.

Faites votre déclaration sous le régime micro-foncier ou forfaitaire

Force simplifiée de d’imposition, le régime micro-foncier est une dérogation en matière de fiscalité. Ici, la déclaration se fait comme en mode classique, c’est-à-dire sur le formulaire N°2044. Mais attention, vous devez inscrire vos informations dans le cadre 4 relatif aux « Revenus fonciers » encore appelé case 4BE.

Contrairement au régime précédent, le régime forfaitaire vous présente un grand avantage. En effet, vous bénéficiez d’un abattement de 30 % correspondant aux charges inhérentes au bien loué. Pour ce qui est de la partie restante, elle est cumulée aux autres revenus. Outre cela, vous remplissez moins de formalités.

En tout état de cause, le revenu à déclarer ne doit pas excéder 15 000 euros, ou alors vous passez au mode normal de déclaration.

Bon à savoir

Une déclaration de revenu foncier après 9 ans avec le Robien recentré, c'est bien possible. Il suffit d’emprunter la méthode adéquate, une chose sur laquelle vous êtes désormais renseignés. Alors, la meilleure façon pour mieux choisir son moyen de déclaration, c’est la comparaison. Autrement dit, examinez les deux voies évoquées ci-dessus notamment les avantages et les inconvénients que vous y avez. Ce faisant, vous serez soumis à une triple situation (faisant office d’hypothèses) :

  • L’abattement du régime micro-foncier est plus profitable.
  • Il est largement inférieur aux charges à soustraire du revenu dans le régime réel.
  • Les deux méthodes s’équivalent.

Si dans les deux premiers cas, le choix semble décliner, la dernière situation peut paraître un dilemme. Sachez de toute façon que la méthode à choisir doit présenter un plus pour vous, autrement le choix serait mauvais.

Par ailleurs, le Robien recentré est un dispositif à multiples avantages. Vous gagnez 50 % de ce que vous avez investi pendant les neuf (09) années du contrat soit :

  • 6 % sur chacune des sept (07) premières années,
  • 4 % pendant les deux (02) dernières.

Lors des déclarations, vous pouvez en plus soustraire un déficit des revenus imposables à hauteur de 10 700 euros par année. En conséquence, il est recommandé de toujours faire les déclarations dans le délai puisqu’il ne peut être prorogé.